Spécificités de la PCI

En PCI le corps est central : c'est le lieu de résidence et d'expérience du Soi. C'est le baromètre de l'expérience, le miroir qui indique le mouvement d'expansion ou de contraction de l’organisme.

1. La conscience corporelle et la respiration

La conscience corporelle est constamment rappelée en thérapie: c’est le lieu de vérité qui déjoue souvent les mécanismes de défenses habituels. La respiration et différentes techniques corporelles douces (techniques d’auto-ouverture) vont augmenter la vitalité et favoriser l'expérience d'expansion du Soi.

2. Le scénario originel

Le scénario originel permettra au client de prendre conscience de l’origine de ses blessures et des mécanismes de défenses développés pour y survivre.

3. Transfert et contre transfert

La relation thérapeutique fait partie intégrante du processus. Le transfert (ou contre transfert) qui se joue est interprété à la lumière du scénario et du style défensif de la personne.

4. Style défensif

Reconnaître les effets de son style défensif dans son corps (tensions chroniques, oppressions, maux de dos, migraines, etc.) motive à faire des choix différents et bien sûr participe à l’expansion du soi.

5. L'agence

L'agence est une attitude qui consiste à mettre de côté son expérience de soi pour s'occuper des autres.La reconnaitre permet de s’épanouir avant de s’occuper de l’autre. Elle est souvent mise en évidence grâce au scénario. 

6. Les frontières et la présence

Le travail des frontières et de la présence est un outil extrêmement raffiné en PCI. Ces deux habiletés sont essentielles au processus thérapeutique, car elles permettent à la personne de contenir son expérience et de développer un sentiment de Soi bien enraciné.

7. La fragmentation

Apprendre à sortir de la fragmentation (expérience de morcellement du sentiment d'identité) provoquée par les heurts avec la réalité, donne à la personne des outils nouveaux pour mieux composer avec les circonstances actuelles de sa vie